Ondins

De Anskylvia
Aller à : navigation, rechercher
"Les Hommes n’ont pas la clef pour comprendre ce qui rode dans les profondeurs abyssales des océans."

"Lorsqu’ils auront anéanti le dernier de notre espèce, ils auront perdu toute chance de gagner le prochain combat qui les attend..."

Nixe – Reine actuelle des Ondins.

Présentation

Siren couverture.png
Représentation de la reine actuelle des Ondins : Nixe

Les Ondins sont des créatures qui oscillent entre créatures de légendes et civilisation disparue. Il s’agit de cousins très éloignés des Elfes, qui auraient vécu bien avant notre monde, dans les profondeurs de l’océan lui-même. Confrontés à l’avancement rapide de la technologie, de l’amélioration navale et de la création de la poudre, les zones aquatiques voient leur écosystème peu à peu menacé. Les Ondins sont malheureusement les premiers à subir cette colonisation aquatique et à cause de la pêche au filet la traque et l’esclavage, l’ethnie subit une terrible et brutale extinction. Il ne reste de nos jours que quelques milliers de spécimens qui luttent sans relâche et se cachent pour espérer repeupler l’espèce, loin des frasques des Hommes. La plupart se trouvent dans le nord du continent de l’est, dans les rivières, lac et zones côtières, s’éloignant peu à peu des eaux profondes. Sachant pertinemment que leur vie est menacée dans la mer et l’océan, où en plus de les tuer à petit feu, les Hommes les chassent et les traquent pour leurs butins, les Ondins s’avancent depuis quelques centaines d’années vers les bords de mers où ils y installent des village, proches des Elfes. Les Ondins sont malheureusement voués à disparaître dans les siècles à venir si l’Homme ne recule pas son territoire plus au nord pour laisser la nature reprendre ses droits, car en plus d’être une ethnie très fragile, cette dernière a besoin d’espace et d’un territoire plus chaud pour proliférer. Les Elfes blancs font de leur mieux pour soutenir l’ethnie dans son calvaire… mais cela suffira-t-il ?

Description

1.     Détails communs à la race

Kobe-sek-siren-final-low.jpg
La race des Ondins est extrêmement variée physiquement. Même au sein d’une même famille, les individus peuvent être méconnaissables entre eux et posséder des traits physiques très différents. Pour une raison qui échappe à la science, le principe d’hérédité ne semble pas faire mouche ici et un enfant peut ne pas posséder les yeux de sa mère ni de son père, idem pour les cheveux, etc.

Pour ce qui est commun à toute l’ethnie, les Ondins possèdent des cheveux dit « à phosphorescence aquatique ». En outre, quand les cheveux d’un Ondin sont en contact avec de l’humidité, ils changent de teinte et prennent des couleurs très vives. La pluie ou l'humidité n'ont pas beaucoup d'impact, mais cela se produit quand ils sont plongés dans l'eau. Des chercheurs se sont mis d’accord sur ce phénomène pour dire qu’il s’agit d’un moyen d’attirer les proies dans les eaux profondes afin de se nourrir plus facilement. Ces couleurs particulières calment également les prédateurs et les défendent d’attaquer.

Les Ondins possèdent également deux systèmes respiratoires capables de prendre le relais à tour de rôle : des branchies pour l’eau et des poumons pour l’air. Il semblerait qu’aux débuts de l’espèce, les Ondins ne possédaient que des branchies… mais ce n’est que pure supposition.

L’ethnie possède ensuite des membranes entre les doigts des mains et des pieds, améliorant ainsi leur capacité à nager. Leur corps sécrète aussi une substance légèrement visqueuse comme les poissons, afin de diminuer le frottement dans l’eau et d’aller plus vite. Cela leur permet également de ralentir la sécheresse de leur corps une fois hors de l’eau. Et enfin, les Ondins possèdent des membranes nictitantes afin de protéger l’œil dans l’eau, augmenter la visibilité et l’humidifier l’organe hors de l’eau.

2.     Particularités

Apterus-graphics-v2web.jpg
Avec l’évolution des Ondins, ces derniers possèdent deux formes bien distinctes : Leur forme aquatique et leur forme terrestre. Quand un Ondin est sur terre, ses cheveux reprennent une couleur normale, la troisième membrane de ses yeux se rétracte, leurs branchies se referment, leurs nageoires et queue se fondent en eux. Quand un Ondin entre dans l’eau, c’est l’inverse qu’il se produit. La métamorphose est dans les deux cas totalement indolore et rapide. Il semble qu’une infime parcelle de magie y soit à l’œuvre.

Oreilles : Les oreilles des Ondins peuvent être comme celles des hommes, pointues comme celles des elfes ou encore membranées.

Yeux : Les Ondins ont les yeux légèrement plus écartés que les humains, leur offrant ainsi un champ de vision plus large sur les côtés. Ils ont également des pupilles beaucoup plus large, remplissant presque l’intégralité de leur oeil. Une membrane supplémentaire leur permet de ne pas abimer leur rétine sous l’eau, comme les reptiles.

Couleurs : La couleur des iris d’un Ondin est toujours la même que celle des cheveux sous phosphorescence aquatique de la créature. A la différence des cheveux, la couleur fantasque des iris ne change jamais et peut aller, comme les cheveux, sur toutes les palettes suivantes : Bleu / Violet / Blanc / Vert et Argent.

Nageoires : Sous forme aquatique, un Ondin se voit pousser des nageoires et ses jambes transformées en queue de poisson géante. C’est d’ailleurs ce changement impressionnant qui créa chez les Hommes la légende de la sirène. Il ne s’agit en réalité que qu’un Ondin avec une queue de poisson.

Les nageoires peuvent être placées sur les bras, les coudes, les flancs, les mollets et le dos, mais une fois hors de l’eau, ces membres se fondent dans le corps des Ondins et disparaissent. La queue de poisson, elle, se scinde en deux et laisse réapparaitre une paire de jambes.

Peau : Enfin, la peau des Ondins est recouverte par endroits d’écailles et même parfois de coquillages qui logent un peu partout sur la créature. Ces petits résidents aiment se nourrir du mucus des Ondins et du sel qui se loge entre les écailles.

Croissance, longévité, espérance de vie

La croissance d’un Ondin est quasi-similaire à celle d’un Homme. Ils vieillissent de la même façon et atteignent leurs paliers d’âge aux même moments. La durée de vie moyenne d’un Ondin est en revanche drastiquement différente à celle d’un Humain à cause de la traque de l’espèce. Cette dernière atteint en moyenne les 30 ans.

Enfant Adolescent Adulte Ancien
Ondins 0 - 10 10 - 15 15 - 40 40 - 70
Humain 0 - 10 10 - 15 15 - 40 40 - 70

Enfance : Les enfants Ondins commencent à marcher vers 3/4 ans, néanmoins, à la différence des humains ou de leurs cousins, les nourrissons Ondins nagent dès la naissance.

Adolescence : La croissance s’arrête à la fin de l’adolescence. L’ondin possède alors sa taille et sa corpulence finale. Les plus en retard termineront de grandir au milieu de l’âge adulte.

Ancien âge : Vers leur 50 / 60 ans, les Ondins deviennent très rapidement dépendants de leur famille. La maladie les frappe et leur constitution s'affaiblit drastiquement.
Enfant Adolescent Adulte Ancien
Demi-Ondin (Humain / Anskylvien) 0 - 10 10 - 15 15 - 35 35 - 50
Humain 0 - 10 10 - 15 15 - 40 40 - 70
Enfant Adolescent Adulte Ancien
Demi-Ondin (Elfe Blanc / Elfe Gris) 0 - 10 10 - 15 15 - 40 40 - 70
Humain 0 - 10 10 - 15 15 - 40 40 - 70

Reproduction

Les Ondins sont des mammifères et possèdent la même façon de se reproduire que les êtres humains, ce qui signifie également qu’un Ondins peut tout à fait s’accoupler avec un Humain, un Anskylvien ou encore un Elfe. Néanmoins, la mortalité infantile est extrêmement élevée dans ces trois derniers cas et il n’existe à ce jour que très peu de demi-Ondins. De plus, ces derniers sont encore plus sujets aux maladies que leur race d’origine, sont plus faibles et demeurent infertiles.

Mode de vie

1.     Architecture

71d26b899e96a8ee9074ec59b8a636c6.jpg
Les maisons des Ondins sont des grottes aquatiques avec des poches d’air ou encore des cabanes à pilotis sur le bord des lacs, rivières ou mer. Avec ces constructions, ils peuvent aisément faire la passe entre l’eau et l’air et faire vivre des métiers comme la chasse, la ferme, l’apothicairerie, l’éthylisterie, la couture, l’artisanat de la pierre ou encore d’autres métiers plus secondaires… mais toujours dans leurs domaines de prédilection et sur des spécifications propres à leur ethnie. Il arrive bien sûr que les Ondins usent d’outils ou d’armes en métal, mais avec leur position politique, le commerce est difficile et dangereux.

2.     Métiers et vie du quotidien

La vie des Ondines est extrêmement pauvre et peu avancée et ce pour moult raisons. A cause de leur évolution en milieu terrestre, mais leur incapacité à rester éloigné de l’eau, les Ondines souffrent de l’amputation de nombreux métiers comme : l’art de la métallurgie, qui comporte la verrerie, la bijouterie et la forge. Toute expérience proche du feu ou dans des milieux trop hostiles ne convient à l’ethnie qui risque la déshydratation ou les blessures graves à chaque instant.

Dans la vie des Ondins, le métal n’existe tout simplement pas. Ces créatures utilisent le bois sous toutes ses formes et les os, la pierre ou encore toute ressource trouvable dans l’eau pour équiper leurs armes ou outils.

3.     Savoir

( WIP )

Relations

La traque des Ondins

Depuis le règne du Roy fou et jusqu’à aujourd’hui, le Royaume de Kendall est en guerre ouverte avec les Ondins. Les soldats de leur armée traquent sans relâche les créatures de la mer, que ce soit sur les côtes ou même les villages de Pearl et Elissy ou les Ondins cherchent parfois refuge. Le bilan est simple : Un Ondin ne peut vivre à visage découvert sur le continent de l’est. Les avis de recherche afflux et les rançons sont si alléchantes, que même certains villageois vont jusqu’à trahirent leur résidents Ondins pour les livrer à la milice. Une tension pèse alors depuis un moment sir les bourgades de Kendall, bien qu’elle semble à son paroxysme depuis ces dernières années.
0f89af5efc3535e94a149597573c1db1.jpg
Les Kendaliens chassent les Ondins pour moult raisons, et plus seulement par simple racisme comme autrefois. Les esclavagiste et les traqueurs capturent les Ondins pour leurs écailles robustes, pour leurs cheveux colorés ou encore pour leurs services. En effet, peu d’ethnies peuvent se vanter de nager indéfiniment dans les eaux profondes sans air. Il est alors coutume que des chasseurs de trésors achètent des esclaves Ondins à fort prix pour récupérer des épaves, des butins cachés ou même des plantes rares pour les herboristes. Les pêcheurs y voient une nouvelle façon de renflouer leurs prises et enfin, d’autres mercenaires se servent de ces créatures pour des assassinats ou des méfaits en tous genres.

En plus d’être utiles, les Ondins commencent à se vendre cher avec leur extinction flagrante et font donc tourner l’économie. Posséder un Ondin c’est mettre sa richesse en avant, et beaucoup de nobles s’arrachent cette race de prestige comme des trophées.

1.     Magie

Dans le Culte Naturel, la magie est une essence tout aussi naturelle que la faune et la flore. Elle possède un esprit, une raison et cohabitent avec les êtres vivants dans le monde. En revanche, comme tout être vivant, seule la Déesse de la Nature semble pouvoir contrôler cette puissance mystique et seule cette dernière peut en établir les règles. Un ondin est autorisé à user de la magie, mais il doit le faire avec respect et ne jamais interférer avec les lois naturelles : comme changer le feu en eau, faire pleuvoir alors que le ciel est sans nuages ou encore accélérer le destin d’un être vivant. La magie n’est autorisée que pour améliorer la vie de ses utilisateurs en faisant des choses accessibles même sans magie. C’est un outil, et comme chaque outil, il doit être utilisé à bon escient et avec sagesse. Les ondins ne font qu’emprunter la force de la Déesse et en aucun cas prétendre maîtriser cette force. C’est pour cela que les mages ondins sont rares et souvent très respectés par les leurs.

2.     Alignement et religion

Les Ondins vénèrent le Culte Elfique et la Déesse de la Nature. Néanmoins, et pour des raisons évidentes, ils ont un attachement particulier à tout ce qui touche à la faune et à la flore aquatique.

Le Culte de la Voyageuse est une religion très floue pour les Ondins qui ne parviennent pas à s’y intéresser à cause de leurs relations exécrables avec les Humains. Par dépit, il jette alors cette religion comme ennemie de la nature, en vue des actes et violence de leurs fidèles.

Le Culte des Dieux Dragon a été enseigné aux Ondins par les Elfes qui s’y sont eux même intéressés. A la différence des Anskylviens, les Ondins ne considèrent pas les Dragons comme des Dieux mais cela n’empêche pas qu’ils les respectent profondément. Ils sont considérés comme les champions de la Nature. Néanmoins, pour ce qui est de la politique ou des rites liés au Culte, cela n’intéresse pas vraiment les Ondins, mais ils ne les dénigrent pas.

Traditions / Culture

1.     Alimentation

Suite à leur vie presque entièrement sous marine, les Ondins se cantonnent majoritairement au poisson et aux algues. Ils mangent également les fruits de mer, plantes aquatiques crabes ou encore des coquillages. Ce n’est que depuis leur exode vers le nord que les Ondins ont commencé à se rationner à la viande ou aux fruits et légumes. Néanmoins, même si leur système digestif semble le supporter, cette alimentation nouvelle réduit légèrement leur espérance de vie à long terme. Les Ondins évitent donc au possible les changement d’alimentations, parfois impossibles à cause de leur milieu ou de leur classe sociale.

Les Ondins, comme les Elfes Blancs, mangent uniquement de la viande crue. A l’inverse de leur cousin, en revanche, absorber de la viande cuite les rend malade. Il est impératif pour eux que le poisson ou la viande soit fraîche et crue.  

2.     Vêtements

Longtemps les Ondins sont restés très peu pudiques à cause de leur habitude à rester sous l’eau. Même une fois sur terre, la tenue la plus populaire resta pendant de longues années un simple bas à voile pour cacher le sexe… et rien d’autre.

Ce n’est qu’au moment de l’exode vers le nord que les Ondins se sont faits aux mœurs elfiques et humaines, s’habillant avec plus de précautions.

A cause du mucus que secrète les Ondins, il est important pour ces derniers de porter des tenues aérée et amples. Tous les tissus peuvent convenir, tant que les mailles ne sont pas trop serrées. Pour ce qui est des armures, le métal est à proscrire, à moins qu’il soit parsemé sur la tenue en petites couches.

Il faut ensuite faire attention à ne jamais couvrir le cou, les mains, pieds et oreilles des Ondins car il s’agit de zones très sensibles, où le mucus est secrété en masse et qui change drastiquement de forme à la transformation. Un collier risque de se prendre dans les branchies, des gants pourraient abîmer les membranes des doigts… etc.

Enfin, il n’est pas rare que les Ondines ne portent que des robes pour pouvoir se changer sans soucis au niveau des jambes. Pour les hommes, ces derniers restent au traditionnel voile.  

3.     Loisirs

( WIP )

4.     Langue

Les Ondins parlent l’Elfique.

Les clans / tribus / Castes célèbres

Le Clan des Harpies

Le Clan des Harpies est une organisation extrémiste des Ondins qui lutte avec violence pour éradiquer la race Humaine. Installée près de la forêt de Sombre Lune, elle s’étend dans quelques bâtisses de Pearl et d’Elissy pour regrouper des vivres ou des armes illégalement. Ce groupe fût formé quelques années à peine après les premiers massacres du Roy fou.
Mermaid update by elwy airon-d602czc.jpg
Le Clan des Harpies forma à lui seul le mythe de la sirène chez les Hommes. Le plan des Ondins était simple : charmer les marins qui s’éloignaient de leur rive en chantant ou en exhibant leur corps fantasque pour les faire baisser leur garde… avant de les happer dans les profondeurs et faire couler leurs navires. Au fur et à mesure des attaques, les Humains comprirent qu’il ne s’agissait plus là de légendes mais d’Ondins vengeurs qui luttaient pour leur patrie en voie d’extinction. Dès, lors, les traques redoublèrent et une guerre sans merci fit rage - et fait encore rage sur les côtes.

La plupart des victimes de l’esclavage, notamment leurs confrères, militent contre ces actes de barbarie pures qui ne font qu’envenimer la situation, mais le Clan des Harpies reste sourd à leurs appels.

Candidature

Bonus et Malus Raciaux

  • Vue reptilienne : Annule tout malus dû à la vision sous l’eau.
  • Respiration aquatique infinie sous l’eau.
  • Natation +1
Ondine modèle.png
Autorisé à la première candidature
Castes
Clan des Harpies Non
Races
Demi-Ondin (Humain) Oui
Demi-Ondin (Anskylvien) Non
Demi-Ondin (Elfe) Oui
Demi-Ondin (Elfe Gris) Pas encore disponible
Titres disponibles
Esclave Oui
Homme-Libre Oui (Sous condition de cacher ses origines)


Crédits et Sources

Les liens ci-dessous mènent à des pages internet qui peuvent ne pas être sécurisées. Soyez prudent.