Les Dragons : Différence entre versions

De Anskylvia
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « <div align="justify"> A ne pas confondre avec les Divinités Anskylviennes, les Dragons sont des animaux gigantesques, sauvages et primitifs qui sont natifs des régions n… »)
 
m
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
<div align="justify">
+
<div align="justify">[[Fichier:C0553676db6bcd8cfe3db814403038c2.jpg|droite|355x355px]]A ne pas confondre avec les Divinités Anskylviennes, les Dragons sont des animaux gigantesques, sauvages et primitifs qui sont natifs des régions nordiques, plus précisément des Terres Sacrées, à la différences des Dieux, qui sont dotés de pouvoirs inimaginables, d’intelligence et d’une taille bien supérieure.  
A ne pas confondre avec les Divinités Anskylviennes, les Dragons sont des animaux gigantesques, sauvages et primitifs qui sont natifs des régions nordiques, plus précisément des Terres Sacrées, à la différences des Dieux, qui sont dotés de pouvoirs inimaginables, d’intelligence et d’une taille bien supérieure.  
 
  
  

Version actuelle datée du 31 juillet 2020 à 01:39

C0553676db6bcd8cfe3db814403038c2.jpg
A ne pas confondre avec les Divinités Anskylviennes, les Dragons sont des animaux gigantesques, sauvages et primitifs qui sont natifs des régions nordiques, plus précisément des Terres Sacrées, à la différences des Dieux, qui sont dotés de pouvoirs inimaginables, d’intelligence et d’une taille bien supérieure.


De la famille des reptiles, les dragons sont les rares de leur catégorie à posséder une paire d’ailes. Une queue et un cou allongent considérablement leur corps et leur musculature leur permet aussi bien d’être agile sur terre que dans les airs. Certains sont capables de vivre sous l’eau et de cracher de la glace tandis que la plupart crachent du feu.

Au dessus de toute chaîne alimentaire, les dragons ne craignent aucun adversaire. Il est assez rare pour un Anskylvien d’en voir de près et encore plus d’y survivre. Néanmoins, ce ne sont pas des animaux chaotiques et ils restent bien souvent loin des regroupements Humains, qu’ils évitent, se contentant de leur zones de chasses.


Corpulence : La taille de dragon est aussi variable qu’il n’y a d’espèces. On réfère aussi bien des spécimens de 10 comme de 80 mètres d’envergure, sans rapport avec leur poid ou leur âge. Les plus communs font en moyenne 45 mètres d’envergure. Il n’a été, à ce jour, pas possible de mesurer précisément le poids de ces créatures gigantesques.


Reproduction : Il semble que les dragons se reproduisent à l’égale des ovipares, comme le démontre les nombreux oeufs récupérés par de téméraires Anskylviens. Néanmoins, aucun Hommes n’a été à ce jour capable de reproduire les conditions suffisantes à l’éclosion de ces oeufs, ces derniers se fossilisant et laissant leur embryon à une mort certaine. La durée de couvaison n’est donc pas encore connue des chercheurs.

La plupart des dragons pondent dans les sources chaudes ou les volcans, mais d’autres espèces, glaciales, pondent au centre des glaciers ou dans la mer. Il est difficile de savoir quels conditions sont nécessaires à l’éclosion en fonction des espèces, sommes toutes différentes en de nombreux points.