Le Nardhûr

De Anskylvia
Révision datée du 30 juillet 2020 à 17:23 par Fantasyst (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Staff Nardhûr.jpg

Le Nardhûr, littéralement « nœud noir », est la maladie la plus mortelle qui n’ait jamais existé au sein du peuple elfique. Elle apparaît dans les environs de -250 du calendrier elfique et signe le début de l’Âge des Larmes. Il s’agit d’un mal très mystérieux que la science n’arrive pas à expliquer.

Symptômes

Le Nardhûr ne semble toucher que les elfes et les ondins. Il se transmet de façon tout à fait aléatoire et semble se développer dans le sang jusqu’à se répandre dans tout le corps de façon très lente et progressive.

Il n’y a, à ce jour, aucun moyen de prévenir la maladie. La victime découvre du jour au lendemain une marque sombre semblable à un parasite sous sa peau. Cette dernière se disperse comme une toile sanguine dans le membre, colorant les veines et rendant rigide les muscles. Si l’emplacement de la marque apparaît sur une zone vitale, il se peut que le malade meure sans même que l’on connaisse les origines de son mal. Ce n’est, qu’après sa mort, lorsque la marque continue de se répandre, que son entourage découvre la morbide raison de son décès. Les plus chanceux amputeront le membre gangrené avant le développement de la maladie, surtout que cette dernière possède une progression incroyablement lente. Il faut des dizaines d’années au Nardhûr pour tuer un être vivant. La victime voit alors son corps se faire consumer, saison après saison avec comme seules échappatoires, la perte d’un membre ou une vie de souffrance.

Autorisé à la première candidature
Être touché par le Nardhûr Oui